Ndf : fallait oser !... Petite page de pub

Source : L'Usine Nouvelle

https://www.usinenouvelle.com/article/edf-decroche-les-jeux-olympiques-de-2024-grace-a-l-atout-bas-carbone-du-nucleaire.N905329

EDF décroche les Jeux Olympiques de 2024 grâce à l’atout bas carbone du nucléaire

Aurélie Barbaux 

Publié le

Analyse Alors que Total avait été écarté, EDF a annoncé avoir été retenu comme partenaire premium des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Il en sera aussi le fournisseur officiel d’électricité et de gaz.

EDF décroche les JO de Paris-2024 grâce à l’atout bas carbone du nucléaire
EDF sera également fournisseur officiel d'électricité et de gaz des JO de 2024.
© Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

EDF a réussi là où Total a échoué. Et c’est paradoxal pour les écologistes, car c'est au nucléaire qu’il doit cette victoire. En pleine urgence climatique, les organiseurs des Jeux olympiques de 2014 à Paris veulent des jeux éco-responsables et visent la neutralité carbone.

Or EDF n’a de cesse de mettre en avant les vertus bas carbone de l’électricité nucléaire française, qui permet à la France de figurer parmi les bons élèves en matière d’émissions de CO2 par habitant. Ce message, martelé dans la communication d’EDF, a été bien intégré. EDF sera donc partenaire premium de Paris 2024 et aussi fournisseur officiel d’électricité et de gaz.

Un partenaire actif...

Un partenaire et un fournisseur actif. Le groupe s’engage en effet à apporter "une contribution déterminante" à l’objectif des Jeux de limiter leurs émissions autant que possible et en compensant ce qui ne pourra être réduit. EDF "mobilisera ses équipes pour proposer des solutions énergétiques innovantes", indique un communiqué du groupe.

 

Mieux, étant "convaincu que les Jeux constituent une plateforme unique et inspirante pour faire évoluer les comportements", EDF promet de les utiliser pour "sensibiliser les Français à la maîtrise de leur consommation d’énergie"

... qui sait faire valoir ses atouts

Certes, Total, qui a investi dans l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, aurait pu atteindre ces objectifs. Le troisième grand énergéticien national, Engie, aussi. Mais, à l’heure où la neutralité carbone est devenue un nouveau Graal de nos sociétés, il s’agit de communiquer et de persuader les autres qu'une dette abyssale et des déboires industriels dans le nucléaire comptent moins qu’un mauvais bilan carbone ou la délocalisation de services clients.


--

powered by phpList 3.4.7, © phpList ltd